L’écriture en flocons

floconMalgré son appellation, la méthode dite « du flocon » ne restreint pas son utilisation à la période hivernale.

Lors de ma première tentative nanoteuse (validée en 2012), ne souhaitant pas me lancer dans un exercice d’écriture sans filet (c’est à dire sans ligne directrice, sans personnage identifié, sans plan, sans rien), j’ai pris une petite semaine avant le mois de novembre pour m’organiser, et je suis tombée par hasard sur ces dits flocons de neige.Etant donné le court laps de temps qui me restait avant le début du défi, je n’ai pas pu expérimenter toutes les étapes de la méthode. J’en suis restée à quatre, me promettant de revenir à la chose si celle-ci se révélait fructueuse.
Pour le coup, j’en suis assez satisfaite. La méthode permet d’y aller progressivement, et de comprendre que toute histoire n’a de sens seulement si on prend le temps de la construire à travers le regard porté par chaque personnage qui la vit. En résumé, l’important dans un scénar’, ce sont les personnages. Le reste, c’est cosmétique.

Quelques liens vers la description de la méthode : en français ici ou , et la version d’origine en anglais.
J’y ferai sans aucun doute appel pour un prochain long (novella ou roman, on verra bien) dont l’idée me trotte déjà en tête. Peut être pour un futur NaNo ?

Publicités

2 réflexions sur “L’écriture en flocons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s