Les oiseaux chantent, le soleil brille (parfois) et les mots filent !

Saperlipopette.
Bientôt le 1er avril. Avant d’effectuer les blagues de circonstance, on peut aussi fêter le printemps, qui a pointé le bout de son nez quelques jours auparavant.
*Lâche un troupeau de coquelicots*Voici le temps du billet egocentré, utile pour son auteur et rien que pour lui, parce que ça lui permet de mettre ses idées au clair et ses objectifs à jour. Voyons voir *sort sa loupe* :
Du côté des nouvelles, j’ai manqué le coche pour Geekopolis (enfin, non, faudrait que je l’écrive et que je la corrige en un jour, la nouvelle, ce qui pour moi est mission impossible) et j’ai omis d’envoyer des pépins cette année. Par contre, je peaufine un texte humoristique (et gastronomique) pour l’appel Visions du Futur ; ma nouvelle pour l’appel Robots des éditions La Madolière est déjà partie (réponse courant 3ème trimestre 2014) ; je réfléchis à un prochain pitch pour un appel tout éclipsé (date limite le 15 mai) ; et puis je m’amuse sur un texte fantastique écrit à quatre mains (coucou vestrit 😉 ).
Autant dire qu’encore une fois, je pense que je vais exploser mon objectif des 4 nouvelles écrites par an en 2014.

À côté de cela, il y a toujours l’aventure des romans, parce que le texte long, plus ça va, plus je m’y sens à l’aise.
Concernant le roman en cours, mes Coquilles vides, ça avance plutôt bien ! Je suis à deux cheveux des 50% (15ème chapitre terminé), et je me rapproche à grands pas d’un nouveau pivot de l’intrigue. J’ai hâte de l’atteindre, car le récit bascule complètement après cela, et que mon personnage principal connaîtra un peu moins de phases dépressives… (ouais, ces phases là sont importantes pour le déroulement de l’histoire, mais enfin elles me fichent un peu le cafard à l’écriture, du coup… en avoir un peu moins, ce serait pas si mal 😀 ).
Et puis, et puis, il y a toujours mon premier roman, les Trameurs, que je compte bien retravailler et peaufiner. Ma mare de grenouilles adorées sera là pour m’aider, alors je suis heureuse 🙂 Je pense que j’y consacrerai mon été, et ce serait donc parfait d’avoir finalisé le premier jet des Coquilles avant juillet, ce qui implique d’accélérer aussi la cadence. 2 chapitres au lieu d’un seul par semaine ? Une fois de temps en temps, c’est faisable.

La fin d’année sera libérée afin de poursuivre des corrections, réfléchir à un prochain roman (il y a bien quelques pistes qui se dessinent déjà, mais il va falloir creuser plus que cela !), et écrire plein de textes courts 🙂
Et maintenant, il est temps de préparer un baluchon pour la fin de semaine. Zone Franche, me voilà !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s