Repas aoûtien : une entrée ludique, le retour des coquille(ttes au beurre), et une tarte à la Grosse Pomme

Aaah.
Ce moment où vous pouvez enfin prendre le temps pour vous, sans aucune contrainte horaire…
Ce moment où vous pouvez profiter de parcs verdoyants, de pique-niques sous une pluie battante un soleil éclatant, de jeux sous la flotte d’eau…
Ce moment où vous pouvez enfin profiter pleinement de votre nouvel ampli tout neuf et  sauter partout comme un éléphant danser comme une pro dans votre salon sans vous inquieter de l’avis des voisins parce que, de toute façon, ils sont partis loin.
Ca fait une semaine que ça dure, j’aimerais bien que ce soit comme ça toute la vie, tiens.

VACANNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNCES !

Comme j’ai du temps, ça signifie que j’ai plein de temps pour l’écriture, par ricochet.
Résultat, cette première semaine de vacances s’est soldée par l’écriture d’une nouvelle… (bon d’accord, qui tire tout doucement vers la novella, vu la longueur et le développement des personnages, mais qu’importe). L’Appel à textes des éditions Rivière Blanche, intitulé « Visa pour New York« , me faisait beaucoup envie, donc je me suis payée un petit voyage dans le temps, dans les Années Folles américaines. Pour celles et ceux qui auraient envie de participer, c’est jusqu’au 31 août que ça dure.
Sinon, je continue de réfléchir à mon prochain univers (de fantasy, qui fera sans doute la part belle au ludique… mais je reviendrai en parler plus longuement lorsque j’aurai un pitch valable). Ca prend forme, lentement mais sûrement. 2015 n’est pas encore là, de toute façon.
Et puis, mes deux prochaines semaines de farniente total vacances seront consacrées aux Coquilles vides, ce roman d’anticipation dont j’ai terminé le 1er jet en début d’été (pour le pitch, c’est par là). Il est temps de se plonger dans les premières corrections. Revoir quelques scènes par ici, ajouter quelques détails par là… Mes adorables beta-lecteurs m’ont déjà pointé des incohérences que je vais m’empresser de gommer. C’est reparti pour une assiette de coquilles bien remplies …

 

Publicités

2 réflexions sur “Repas aoûtien : une entrée ludique, le retour des coquille(ttes au beurre), et une tarte à la Grosse Pomme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s