[Rencontre – Dédicace] Emergences de Puce & Globule à Montreuil !

Coucou les loulous !

Ça se rapproche, ça se rapproche…
De quoi je veux parler ? Du SLPJ bien sûr ! 🙂
Le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil ouvre ses portes le 28 novembre prochain, jusqu’au 3 décembre. Et pour la première fois cette année, j’y serai non pas en tant que visiteuse, mais en tant qu’auteur jeunesse 🙂

Pour Emergences tout d’abord, les 28 et 29 novembre, avec la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse (stand K24) et les 11 autres lauréats de ce concours. Le recueil de nouvelles (dont voici ci-dessous la merveilleuse couverture) sera diffusé dans son format papier à l’occasion du salon, et en numérique pour sa version anglaise (version intitulée « Rising stars ! » – merci encore à Vineet Lal pour son travail monumental de traduction ❤ ).

couv_OK_rvb

Pour Puce et Globule ensuite, avec Gulf Stream Editeur (stand E40). Mes petits héros montreront enfin leurs beaux atours en salon, puisque les deux premiers tomes seront présents (avec ou sans moi derrière la table – j’y serai le dimanche 2 décembre, de 16 à 17h). Et il est possible qu’une certaine gazette parle d’un troisième tome à venir… mais je n’en dirai pas plus 🙂

puce1gde_copie

Comme tous les ans, j’ai hâte d’être à Montreuil : c’est toujours une immense fête où on célèbre la littérature, la lecture (ça va de pair !), l’imaginaire et la créativité… Ce salon est en perpétuelle effervescence, il bouillonne et foisonne de magie, de malice et d’idées folles, et j’en reviens toujours gonflée de joie (même si mon porte-monnaie, lui, va forcément s’alléger dans le processus :p )

J’espère vous y croiser en nombre ❤ A très bientôt !

Publicités

[Publication] En route pour Emergences !

Ça, c’était moi…

giphy

… Hier, en recevant l’appel de l’orga d’Emergences 😀 Vous vous souvenez ? Ce premier concours de nouvelles lancé par la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse auquel j’avais décidé de participer il y a quelques mois ?
Et le défi était de taille…

Il s’agissait d’écrire une nouvelle en moins de 5000 signes (oui oui, sans omettre le début, le milieu et la fin, même si 5000 signes, c’est pas beaucoup, on en conviendra tous), avec des contraintes supplémentaires, comme celle de devoir s’adresser aux 9-12 ans ou bien celle de ne pas modifier l’incipit imposé… Ce dernier détail a son importance pour moi, vu que j’avais mal lu les consignes et qu’en pleine relecture, il a fallu que je rétropédale pour adapter ma prose en fonction…

emergences

Moralité : Lisez bien les consignes 10 fois au moins avant de commencer à écrire, ça vous évitera quelques sueurs froides 😀

Bref, un défi qui promettait du pinaillage, de la correction en pagaille et qui ne pouvait que me faire envie. Et quel bonheur de l’avoir relevé !

Avec 11 autres compères, La magie d’Eponyme sera donc publié dans un recueil bilingue français-anglais… (comment on dit Eponyme en anglais ? ptètre : « i’m waaay too excited to translate » 😀 )

giphy1

 

Je suis d’autant plus heureuse que l’histoire d’Eponyme est un texte de pure fantasy (non, le « y » n’est pas une coquille orthographique 😉 ) et qu’il a su convaincre le jury. Ce dernier était en partie composé d’un groupe de jeunes lecteurs, ce qui laisse à penser que la fantasy a de beaux jours devant elle, quoi qu’on en dise !

Très grosse cerise sur le gâteau, les 12 créateurs bénéficieront de 2 journées de formation sur la négociation éditoriale, ainsi que des rencontres pro durant le salon de Montreuil grâce à la Charte. Won-der-ful, je vous dis ! 🙂

En attendant de pouvoir vous raconter tout ça dans le détail, je vous fais d’énormes bises et je retourne à mes corrections !

Si vous voulez en savoir plus, le communiqué est ici ! (avec 3 grenouilles dans les lauréates, héhé :D)