[Concours] Les Larmes de yada – 2 exemplaires à gagner (et une surprise !!)

Hello les loulous !!

Pour fêter la sortie des Larmes de yada (le 24 mai dernier) et sur les bons conseils de ma copine Elodie Serrano, je vous propose un concours par tirage au sort pour remporter 2 exemplaires papier du roman, ainsi qu’une petite surprise de mon crû en lien avec l’histoire !! (Vous pouvez cliquer sur la couverture pour accéder à sa page de présentation).

Les Larmes de Yāda

 

Le concours est ouvert à toute personne domiciliée en France ou en Belgique. Pour participer, plein d’options s’offrent à vous. Vous pouvez :

  • mettre un commentaire à la suite de cet article (en oubliant pas d’indiquer une adresse mail valide pour que je puisse vous contacter en cas de gain !)
  • liker et partager sur Twitter
  • liker et partager sur Facebook
  • booster sur Mastodon

Ou même faire les 3, si vous le souhaitez ! 😀 Vous pouvez participer jusqu’au dimanche 18 juin, 23h59 heure française. J’effectuerai ensuite le tirage au sort et j’annoncerai les gagnants sur le blog, lundi prochain. Je contacterai chacun d’entre eux par mail ou via réseau social pour les adresses postales !

Bonne chance à tou(te)s les participant(e)s, plein de bises d’une auteur heureuse 🙂

Publicités

[Publication] Les Larmes de Yāda

Bon, ben voilà 🙂
Mon premier roman, Les Larmes de Yāda, sortira en mai prochain aux éditions Nestiveqnen, dans la collection Fractales (dédiée à la science-fiction).

Les Larmes de Yāda

 

L’illustration de couverture est signée Philippe Jozelon. Je le remercie encore pour ce travail incroyable qui retranscrit à merveille l’ambiance du roman 🙂
Je profite aussi de ce billet pour refaire d’énormes bisous à tous mes bêta-lecteurs(trices) : merci pour tous vos avis, vos conseils, vos cadeaux chocolatés, vos coups de fouets, vos encouragements. Un roman, c’est une aventure collective et je suis très heureuse de l’avoir vécue avec vous ❤

Et pour celles et ceux qui découvrent, ça vous dirait de lire une petite accroche  ? 🙂

L’eau de Yāda est une drogue très en vogue chez les personnes âgées, car la molécule ravive leurs souvenirs. Asha, 70 ans tout juste, va retrouver sa vie d’antan, celle d’avant les regrets… Le temps d’un trip, elle rejoue la mélodie vibrante de sa jeunesse et se laisse emporter.
L’eau de Yāda est une drogue et elle est sans doute la pire de toutes. Car qui peut vraiment lutter contre les sirènes de son passé ?

Je vous dis à bientôt, dans les librairies ou ailleurs !