Nouveau bébé en route

Toute prise par une suite interminable de corrections depuis fin 2015, ça faisait une paye que je n’avais pas eu le luxe de me lancer dans un nouveau projet.
Eh bien depuis quelques semaines, c’est chose faite !

La préparation de ce nouveau roman m’a plongée dans des lectures faisant la part belle aux mythes hindouistes. L’idée est d’amener les croyances de l’Inde, toutes plus folles et colorées et joyeuses et violentes que les autres, dans la ville de Lyon, et de le faire de façon franche et directe (bien plus que dans Les Larmes de yada en tout cas, qui sort dans moins de deux mois maintenant – sautille d’excitation sur sa chaise).

Voici le pitch (provisoire !) d’Indian Traboules (titre tout aussi provisoire que le pitch, mais en écriture, on aime bien nommer les bébés en gestation) :

Un livreur un peu collant, un éléphant dans son salon, un coupeur de têtes qui rode en ville et un mec tout bleu qui la supplie de retrouver un cœur… Sarah aimerait qu’on lui fiche la paix, mais apparemment, l’univers n’a pas encore reçu le message.

Attendez vous à de la magie qui dépote et à… quelques têtes coupées, probablement 🙂 Oh et, parce qu’il faut bien finir sur une illustration (c’est toujours triste, un billet de blog sans image), j’ai trouvé trois de mes protagonistes en version chibi (ça ne donne pas du tout le ton du roman, mais c’est trognon !). Je vous laisse deviner qui est qui, et je m’éclipse sur la pointe des pieds.

ef916c890f5afedb7d22c370226bd648

Illustration par mmmmmr sur DeviantArt

Publicités

[Publication] Les Larmes de Yāda

Bon, ben voilà 🙂
Mon premier roman, Les Larmes de Yāda, sortira en mai prochain aux éditions Nestiveqnen, dans la collection Fractales (dédiée à la science-fiction).

Les Larmes de Yāda

 

L’illustration de couverture est signée Philippe Jozelon. Je le remercie encore pour ce travail incroyable qui retranscrit à merveille l’ambiance du roman 🙂
Je profite aussi de ce billet pour refaire d’énormes bisous à tous mes bêta-lecteurs(trices) : merci pour tous vos avis, vos conseils, vos cadeaux chocolatés, vos coups de fouets, vos encouragements. Un roman, c’est une aventure collective et je suis très heureuse de l’avoir vécue avec vous ❤

Et pour celles et ceux qui découvrent, ça vous dirait de lire une petite accroche  ? 🙂

L’eau de Yāda est une drogue très en vogue chez les personnes âgées, car la molécule ravive leurs souvenirs. Asha, 70 ans tout juste, va retrouver sa vie d’antan, celle d’avant les regrets… Le temps d’un trip, elle rejoue la mélodie vibrante de sa jeunesse et se laisse emporter.
L’eau de Yāda est une drogue et elle est sans doute la pire de toutes. Car qui peut vraiment lutter contre les sirènes de son passé ?

Je vous dis à bientôt, dans les librairies ou ailleurs !